Mikhaïl Saakachvili au Figaro : “Le sort de la Géorgie est lié à la victoire de l’Ukraine face à la Russie”

Dans une interview accordée au Figaro, Mikhaïl Saakachvili, ex-président géorgien, emprisonné à Tbilissi, et qui dit avoir été empoisonné par le Kremlin, juge inéluctable le succès de Kiev.

Selon l’ancien président géorgien, ce qu’il se passe en Géorgie est très similaire à la révolution de Maïdan. “Les gens ont commencé à s’auto-organiser à partir du moment où ils ont compris que la loi imposée par le gouvernement signifiait un point de non-retour pour le chemin européen de la Géorgie. C’est la première fois que les Géorgiens se mobilisent ainsi, comme l’avaient fait les Ukrainiens en 2014.”

Il souligne que les Géorgiens ne veulent pas faire partie de la zone d’influence de la Russie. “Le soulèvement de Géorgie montre que la force brutale de la Russie ne peut pas vaincre la volonté de la population qui a décidé de résister. Il montre aussi que la propagande du Kremlin est sans espoir.”

Mikhaïl Saakachvili affirme que la loi sur les “agents de l’étranger” a été ordonnée par la Russie. “Les Russes avaient passé exactement la même loi en Abkhazie occupée, à Moscou et même au Nicaragua, qu’ils contrôlent en partie.”

Saakachvili estime que l’Ukraine détruira l’armée russe et que cette victoire affectera également la Géorgie. “Quand l’Ukraine aura gagné, le système de Bidzina Ivanichvili se désintégrera automatiquement. La Géorgie ne sera plus jamais un régime dirigé par une seule personne comme c’est aujourd’hui le cas. Elle sera sous influence de l’Ukraine et se rapprochera de l’UE et de la Pologne.”

 

Source: Le Figaro

Print Friendly, PDF & Email