Vincent Hervouet : “L’Azerbaïdjan est devenu intouchable”

Le journaliste Vincent Hervouët revient sur la situation au Karabakh sur Europe 1, jeudi 12 janvier.

Depuis le 12 décembre, 120 000 Arméniens se retrouvent enfermés dans le Karabakh. Le premier barrage a été dressé par des activistes qui protestaient contre l’exploitation des mines, fait savoir Hervouët.

Le blocus du corridor de Latchine se déroule “sous les yeux des militaires russes”.

Selon  lui, les Arméniens sont abandonnés par tous. “Le Conseil de sécurité appelle à lever le blocus, mais se contente d’un vœu pieux. La France, l’Europe, les ONG font des phrases en vain.”

D’après le journaliste, les Arméniens sont les victimes de la guerre en Ukraine ou “les vraies victimes des sanctions contre la Russie”.

Vincent Hervouët fait savoir que l’Occident a pris 13 000 mesures contre la Russie et “certains ont un effet boomerang dévastateur, comme la flambée de l’énergie”.  Il note que “l’Azerbaïdjan est devenue intouchable: Ursula von der Leyen venait d’acheter du gaz à Bakou, Vladimir Poutine y vend son gaz et son pétrole”.

Hervouët souligne que “la faiblesse de la Russie risque de déstabiliser tout le Caucase”.

Le Karabakh, une prison à ciel ouvert

Source: Europe 1

Print Friendly, PDF & Email