Arménie-Azerbaïdjan : la paix, seul avenir possible

En juin, Eric Gozlan a été invité, en tant que Directeur de l’International Council for Diplomacy and Dialogue (ICDD), ainsi que le Dr. Vera Tika, professeur à Panthéon University (Athènes) et Directrice d’ICDD Balkans, à participer avec des experts internationaux à une conférence de l’Université d’ADA (Académie diplomatique azerbaïdjanaise). 

Le sujet de cette discussion, à laquelle ont participé plus de 20 experts des États-Unis, de Grèce, d’Israël, de Turquie, d’Italie et d’Allemagne, était “Le développement du Caucase du Sud après le conflit”.

Dans son blog, Eric Gozlan note que des discussions de paix ont commencé. 

L’organisation “International Council for Diplomacy and Dialogue” est en contact avec les sociétés civiles arménienne et azérie et affirme que tous souhaitent la paix et sont prêts à discuter. “Pour faire la paix, il faut la volonté du gouvernement mais aussi de la société civile. Donc les sociétés civiles arméniennes et azéries doivent se rencontrer. Ces deux groupes pourront se dire certaines choses que la diplomatie ne peut entendre.”

Selon Eric Gozlan, “pour réussir ce dialogue, il faudra que les deux parties regardent vers le futur et qu’elles n’écoutent pas certains membres de leurs diasporas qui sont plus royalistes que le Roi”.

D’après Gozlan, il faut soutenir toutes les actions de paix dans cette région car “grâce à la paix, l’Iran arrêtera ses tentatives de déstabiliser le Caucase du Sud et mettra fin à son expansion religieuse et politique” et “l’Arménie verra son économie croître et aura donc une stabilité politique”.

 

Source:  Blog d’Eric Gozlan

Print Friendly, PDF & Email