Guerre en Ukraine : la Turquie se pose en médiatrice de la crise du blé

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, est attendu par son homologue turc, Mevlüt Cavusoglu, à Ankara, mercredi 8 juin, pour des discussions sur la reprise des exportations ukrainiennes de céréales, a fait savoir Le Monde.

Ankara espère contribuer à une solution négociée pour la reprise des exportations de céréales depuis les ports ukrainiens. 

Selon Anadolu, l’agence de presse officielle turque, la Russie, la Turquie et l’Ukraine sont parvenues à élaborer une feuille de route dans le but d’ouvrir un “corridor céréalier” entre les ports ukrainiens et les marchés mondiaux.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, est attendu par son homologue turc, Mevlüt Cavusoglu, à Ankara, mercredi 8 juin, pour des discussions sur la reprise des exportations ukrainiennes de céréales, suspendues en raison du blocus de la mer Noire imposé par la Russie. 

Le transport du grain ne sera pas le seul sujet abordé. Il sera également question de la Syrie, où Erdogan projette de lancer une nouvelle offensive pour en chasser les Kurdes syriens, qu’il estime devoir éradiquer en raison de leur affiliation au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit en Turquie.

 

Source: Le Monde

Print Friendly, PDF & Email