L’Arménie, issue de secours pour de nombreux Russes

Plusieurs milliers de Russes ont opté pour l’Arménie, pour fuir leur pays, a fait savoir Ouest-France, mercredi 16 mars.

La plupart d’entre eux sont partis après l’adoption le 4 mars d’une loi restreignant encore plus la liberté d’expression et d’information, dans le contexte de la guerre lancée contre l’Ukraine. 

Un tel afflux de Russes a un effet bénéfique sur l’économie arménienne. Depuis deux semaines à Erevan et Gyumri, les prix des locations ont doublé. Des entreprises russes entières ont relocalisé leurs équipes en Arménie.

“Avec la guerre et l’incertitude, les Arméniens ont peur de ce que leur pays va devenir”​, dit Knar Khudoyan, activiste des droits humains. 

Par peur de ne pas être en sécurité dans ce pays si proche du Kremlin, beaucoup de Russes, une fois arrivés à Erevan, prennent directement un minibus en direction de la Géorgie.

L’économie arménienne est très dépendante de la Russie, notamment pour le gaz et l’électricité. En outre, depuis la fin de sa dernière guerre avec l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh, en octobre 2020, ses frontières sont gardées par les forces militaires russes.

 

Source: Ouest-France

 

Print Friendly, PDF & Email