Vu de Turquie : reprendre langue avec l’Arménie, pourquoi pas ?

Selon la presse turque, même si l’Arménie est un petit acteur sur l’échiquier régional, les négociations en cours à Moscou en vue d’un éventuel rétablissement des liens diplomatiques entre Ankara et Erevan revêtent des avantages sur le plan local et géopolitique, fait savoir Courrier International

Vendredi 14 janvier, à Moscou, Ankara et Erevan ont entamé des pourparlers destinés à normaliser leurs relations diplomatiques.

Selon le quotidien turc Sabah, la victoire azérie et le rattachement du Karabakh à l’Azerbaïdjan ont ouvert la voie à une normalisation des relations. “On constate toutefois que le lobby arménien ne cesse pas ses attaques contre la Turquie”, regrette le journal. 

“Le fait que ces négociations aient lieu à Moscou montrent bien que la Russie est loin d’être hors jeu dans la région”, analyse le rédacteur en chef du média en ligne Ahval. “La fin du boycott économique, le rétablissement des liaisons aériennes et peut-être l’ouverture des frontières entre les deux pays sont des points positifs”, ajoute-t-il.

 

Source: Courrier International

Print Friendly, PDF & Email