Militantes kurdes assassinées à Paris : manifestations neuf ans après

Au moins un millier de personnes ont défilé samedi 8 janvier dans les rues de Paris pour rendre hommage à trois militantes kurdes assassinées en 2013 à Paris et réclamer justice dans cette affaire, a fait savoir Le Figaro.

“Neuf ans après, c’est une tache dans l’Histoire de la France. Ce n’est pas normal. Il faut que justice soit rendue”, a dit à l’AFP Agit Polat, porte-parole du Conseil démocratique kurde en France (CDK-F) et un des organisateurs de la manifestation.

Sakine Cansiz, 54 ans, une des fondatrices du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Fidan Doğan, 28 ans, et Leyla Saylemez, 24 ans, ont été tuées le 9 janvier 2013 de plusieurs balles dans la tête.

Les manifestants accusent les services secrets turcs du MIT et le président Recep Tayyip Erdogan d’être derrière cet assassinat. Les organisateurs de la manifestation demandent que le secret-défense, invoqué par les autorités françaises, soit levé concernant les informations détenues par les services de renseignement, et que les familles des victimes soient reçues par Macron.

D’autres manifestations sont prévues en France, notamment à Marseille, Toulouse, Strasbourg et Bordeaux.

 

Source: Le Figaro

Print Friendly, PDF & Email