L’Œuvre d’Orient s’alarme de la situation au Haut-Karabakh

Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d’Orient, s’est rendu au Haut-Karabakh, indique le site Web de l’association, vendredi 17 septembre.

“Les habitants du Haut-Karabakh ont été touchés par les paroles du Président de la République française M. Emmanuel Macron. L’Œuvre d’Orient demande que la France et l’Union Européenne réévaluent l’aide concrète apportée à ces habitants”, constate-t-il dans le communiqué de presse.

L’Œuvre d’Orient demande que le Haut-Karabakh “retrouve l’intégralité de son territoire historique, dans des frontières sécurisées”, et qu’il “puisse disposer d’un processus d’auto-détermination analogue à celui qui a été mis en place au Kosovo et sous contrôle international.”

 

Source: Site Web de l’Œuvre d’Orient

Print Friendly, PDF & Email