L’Azerbaïdjan commence à faire payer les camions iraniens qui approvisionnent l’Arménie

La police azerbaïdjanaise arrête les camions iraniens qui transitent par une route clé du sud de l’Arménie et leur fait payer l’entrée en Azerbaïdjan, a fait savoir Le Caucase.

Dimanche 12 septembre, le Service national de sécurité arménien a indiqué que la police azerbaïdjanaise effectuait des contrôles sur des véhicules portant des plaques d’immatriculation iraniennes près du village d’Eyvazli. Les médias locaux ont également rapporté que la police faisait payer une somme aux véhicules iraniens.

Un responsable azerbaïdjanais a confirmé que les points de contrôle avaient été mis en place. Le territoire sur lequel les conducteurs sont arrêtés est un territoire azerbaïdjanais et ils “peuvent donc être contrôlés en conséquence”, a déclaré Elshad Hajiyev, porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires intérieures.

Le Comité national des douanes d’Azerbaïdjan a publié une déclaration confirmant qu’il percevait les paiements douaniers sur la route Goris-Kapan. “Selon le code fiscal de l’Azerbaïdjan, les véhicules automobiles des pays étrangers qui entrent sur le territoire de la République et en sortent sont soumis à la taxe routière”, indique le communiqué.

 

Source: Le Caucase (site d’actualités consacré à la région du Caucase)

Print Friendly, PDF & Email