Nathalie Loiseau: Je continuerai à être une amie de l’Arménie et des Arméniens au Parlement européen

Le Premier ministre arménien par intérim Nikol Pachinian s’est entretenu avec la députée européenne Nathalie Loiseau, a fait savoir le site Web du Premier ministre arménien, mardi 20 juillet.

Nikol Pachinian a salué Nathalie Loiseau et a hautement apprécié ses activités pro-arméniennes au Parlement européen. Il s’est dit satisfait du développement des relations entre l’Arménie et l’UE, ajoutant qu’elles sont devenues dynamiques. 

Le Premier ministre par intérim a souligné l’importance des relations de l’Arménie avec la France. “Le 1er juin, j’ai eu une rencontre très importante avec le Président de la République française, Emmanuel Macron et, bien sûr, nous pensons que le développement et l’approfondissement de nos relations avec la France devraient être une priorité dans notre agenda. J’apprécie hautement le rôle et l’engagement du Président de la France dans la résolution constructive des problèmes de sécurité dans notre région”, a souligné Nikol Pachinian.

Nathalie Loiseau a félicité Nikol Pachinian pour la victoire du parti “Contrat Civil” aux élections.

“Je viens ici à la fois comme membre du Parlement européen, et notamment comme Présidente de la Sous-commission de la défense et de la sécurité, et aussi comme Française, ancienne ministre d’Emmanuel Macron, qui est évidemment informé de ma visite. Je continuerai d’être une amie de l’Arménie au Parlement européen comme beaucoup de députés français”, a déclaré Nathalie Loiseau.

Elle a également indiqué qu’en tant que Présidente de la sous-commission de la sécurité et de la défense, elle avait envie de savoir ce que l’UE pouvait faire de plus, pour aider la situation à se stabiliser dans la région.

Nathalie Loiseau a abordé la question de la protection du patrimoine culturel et de l’accès des organisations internationales au Haut-Karabakh. Je voudrais savoir là-dessus aussi s’il y a des choses que nous pourrions faire pour que cet accès qui pourrait préserver et protéger le patrimoine culturel soit facilité”.

Les interlocuteurs ont également discuté des relations entre l’Arménie et l’UE. 

 

Source: Site Web du Premier ministre arménien

Print Friendly, PDF & Email