Déclaration du président Charles Michel sur l’évolution de la situation en Géorgie

Le président du Conseil européen Charles Michel s’est rendu en Géorgie lundi 19 juillet pour assister à la conférence internationale de Batoumi et à une réunion avec les dirigeants des partenaires associés de l’UE, à savoir la Géorgie, l’Ukraine et la République de Moldavie, a fait savoir le site web officiel du Conseil de l’UE et du Conseil européen.

Charles Michel a rencontré la présidente Zourabichvili, le Premier ministre Garibachvili et les dirigeants des partis de l’opposition parlementaire géorgienne pour discuter de l’évolution récente de la situation en Géorgie et de la mise en œuvre de l’accord du 19 avril.

Le président du Conseil européen a souligné que la mise en œuvre intégrale de l’accord du 19 avril restait la meilleure garantie pour faire avancer le programme démocratique de la Géorgie dans l’intérêt des citoyens du pays. Il a également noté que la réforme du système judiciaire était un élément essentiel de l’accord du 19 avril et une condition préalable au versement de l’assistance macrofinancière de l’UE à la Géorgie.

Charles Michel a également souligné le rôle central que jouaient les libertés et les droits fondamentaux dans les relations de l’UE avec la Géorgie. “Les droits des minorités ne constituent pas une question accessoire: le respect de la diversité et de la dignité humaine est essentiel à nos valeurs fondamentales. Les droits constitutionnels afférents à la liberté d’expression, de presse et de réunion doivent être respectés.”

 

Source: Site web officiel du Conseil de l’UE et du Conseil européen

 

Print Friendly, PDF & Email