Un chef militaire kurde syrien tué lors d’une opération turque, annonce Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé lundi 17 mai qu’un haut responsable militaire kurde syrien avait été tué lors d’une opération des services de renseignement turcs en Irak, a fait savoir Le Figaro.

L’armée turque a lancé en avril dans le nord de l’Irak une nouvelle offensive terrestre et aérienne contre des bases de séparatistes kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation considérée comme terroriste par la Turquie et ses alliés occidentaux.

Selon Recep Tayyip Erdogan, le haut responsable kurde tué, connu par le nom de guerre de Sofi Nurettin, était le commandant militaire du PKK en Syrie. “Ce terroriste, qui a commis de nombreux actes sanglants, est aussi responsable de nombreuses attaques contre nos militaires”, a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

La Turquie avait accusé en février le PKK d’avoir exécuté 13 de ses ressortissants, membres des forces de sécurité pour la plupart, qu’il retenait en captivité dans le nord de l’Irak depuis plusieurs années. Selon le chef de l’Etat turc, Sofi Nurettin ferait partie des commanditaires de l’exécution de ces 13 personnes.

 

Source: Le Figaro

Print Friendly, PDF & Email