Turquie: une circulaire de la police vise à empêcher de filmer et d’enregistrer les forces de l’ordre

Ces derniers jours, une circulaire de la police turque suscite l’inquiétude des défenseurs des droits de l’homme et, en particulier, de défense de la liberté de la presse, a fait savoir RFI dimanche 3 mai.

La circulaire demande aux forces de l’ordre d’interdire les enregistrements audio et vidéo lors de leurs missions, notamment lors des manifestations. Les opposants redoutent une hausse des violences policières. 

Rédigée par la Direction générale de la sûreté, elle enjoint ses personnels – les policiers turcs – à ne pas autoriser les enregistrements audio et vidéo lorsqu’ils accomplissent leur mission,  à intervenir contre les personnes qui font ces enregistrements et à engager contre elles des poursuites. Motif: ces images pourraient entraver le travail des policiers et mettre en danger leur sécurité ou leur vie privée lorsqu’elles sont diffusées sur les réseaux sociaux.

L’Association des juristes progressistes (ÇHD), qui a repéré la circulaire, estime qu’elle est contraire aux lois et à la Constitution.

 

Source: RFI

Print Friendly, PDF & Email