Menace d’expulsion des Américains de la base turque d’Incirlik

En réponse à la reconnaissance américaine du génocide arménien, des officiels turcs menacent d’expulser les troupes US de la base stratégique d’Incirlik. Pour Samim Akgönül, spécialiste de la Turquie, ces menaces n’ont qu’un objectif de récupération politique, a fait savoir Sputnik France vendredi 30 avril.

La reconnaissance du génocide arménien par Joe Biden a été très mal accueillie par les responsables politiques turcs. La question de la fermeture de la base militaire où les États-Unis stockent des dizaines d’armes nucléaires B61 a été aussitôt posée.

“Si la Turquie possède un certain nombre de leviers de pression sur l’Union européenne, comme les migrants, elle n’en possède que très peu sur les États-Unis. Ni économiquement ni politiquement. Un de ces moyens, au moins symbolique, c’est la base militaire d’Incirlik, où stationnent d’importantes forces américaines depuis sa construction en 1951.  Mais il n’y a aucune chance que la base d’Incirlik ferme, ou que les Américains en soient expulsés, et les Américains le savent très bien”, estime Samim Akgönül, directeur du département d’études turques de l’université de Strasbourg.

“Fermer la base ou en expulser les troupes américaines signifierait qu’Ankara brûle les ponts avec Washington. Ce n’est pas possible en l’état actuel des choses”, considère Akgönül.

 

Source: Sputnik France 

Print Friendly, PDF & Email