Les dirigeants de l’Union européenne en Turquie pour apaiser les tensions

Les dirigeants de l’Union européenne sont attendus mardi 6 avril en Turquie pour tenter d’impulser un nouveau départ aux relations après la promesse turque de promouvoir un “agenda positif”, a fait savoir France 24.

Le président du Conseil, Charles Michel, et la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, doivent soumettre lors de cette visite au président turc, Recep Tayyip Erdogan, les modalités de la reprise graduelle des relations économiques et discuter du soutien pour les réfugiés installés dans son pays.

Ankara attend une modernisation de l’accord de l’Union douanière signé en 1995 et une mise en avant de la vocation de la Turquie à rejoindre l’UE en tant que pays candidat, a affirmé une source diplomatique à l’AFP. 

Selon la même source, Ankara souhaite aussi le renouvellement de l’accord signé en 2016 avec l’UE et ayant permis de réduire considérablement le passage de migrants vers l’Europe depuis la Turquie, qui a reçu en contrepartie une importante aide financière.

Ankara reproche à l’UE de n’avoir versé que 3,7 millions d’euros d’aide pour l’accueil des migrants sur les 6 millions promis. Les autorités turques affirment régulièrement avoir dépensé plus de 40 milliards d’euros pour les réfugiés.

Bruxelles reproche de son côté à Ankara d’avoir arrêté de reprendre les migrants en situation irrégulière sur les îles grecques depuis le début de la pandémie de coronavirus.

 

Source: France 24

Print Friendly, PDF & Email