Arménie: l’opposition ne désarme pas face au Premier ministre

Engagée au sein du parti d’opposition Arménie prospère de Gaghik Tsaroukian, Soussanna Archakova Tadevossian appelle quotidiennement les partisans anti-Pachinian à manifester devant le Parlement pour réclamer le départ du chef du gouvernement. Comme de nombreux Arméniens, elle le considère comme un traître depuis la défaite militaire au Haut-Karabakh. L’opposition réclame un gouvernement de transition jusqu’aux prochaines élections présidentielles en 2022.

RT France a réalisé un reportage avec Soussanna Archakova Tadevossian à Erevan vendredi 5 mars.

Le frère de Soussanna, militaire, est tombé au combat dans le conflit du Haut-Karabakh. Un seul responsable, selon elle, Nikol Pachinian et sa politique. 

“Les gens exigent des actions plus concrètes, par exemple, envahir le bâtiment de l’Assemblée nationale ou de Palais du gouvernement pour balayer le pouvoir. Mais le mouvement pour sauver la patrie, se donne pour mission d’éviter toute violence. On ne veut pas de violence. On veut juste renvoyer ces autorités anti-arméniennes le plus calmement possible.

Je blame Levon Ter-Petrossian, Robert Kocharian, Serge Sarkissian et le principal coupable Nikol Pachinian. S’il voulait rendre ces terres, il aurait pu le faire diplomatiquement. Pendant trois ans, il aurait pu simplement expliquer au peuple que nous n’avons pas une puissante armée et que nous ne pourrons pas lutter contre l’Azerbaïdjan.”

La proposition de législatives anticipées proposées par Nikol Pachinian est loin d’avoir calmé l’opposition qui souhaite un gouvernement de transition jusqu’aux prochaines élections prévues en 2022. 

Même si les rassemblements contre le Premier ministre arménien se multiplient, Nikol Pachinian peut tout de même compter sur un important soutien populaire. En témoignent les milliers de personnes présentes dans les rues en début de semaine à l’appel du chef du gouvernement.  

Arménie : l’opposition ne désarme pas face au Premier ministre

 

Source: chaîne Youtube de RT France

Print Friendly, PDF & Email