Turquie: Erdogan chahuté par le mouvement de l’université du Bosphore

Les étudiants de l’université du Bosphore d’Istanbul se révoltent contre la nomination par le président turc d’un nouveau recteur. Une crise qui prend de l’ampleur après l’arrestation de plusieurs centaines de personnes début février, rapporte Libération.

Les étudiants et le personnel sont mobilisés contre la nomination par le président Erdogan d’un nouveau recteur. Jusqu’à présent, les enseignants de l’université élisaient démocratiquement un des leurs à ce poste.

Des vidéos montrant des policiers intimant violemment de baisser les yeux à des étudiants qui se rendaient à l’université en silence ont attisé la colère. Le mot d’ordre “nous ne baisserons pas les yeux” est devenu viral sur les réseaux sociaux. Les tensions ont atteint un pic lorsque des étudiants ont exposé sur le campus une œuvre d’art représentant la Kaaba, le saint des saints de l’islam, orné de la déité kurde au corps de serpent, Shahmeran, et d’un drapeau LGBT.

L’opposition appelle Melih Bulu à démissionner. Mais le nouveau recteur s’accroche.

 

Source: Libération

Print Friendly, PDF & Email