Syrie: un Français expulsé de Turquie et écroué

Un djihadiste originaire de l’île de la Réunion, Anthony Maurice, parti fin 2014 en Syrie, a été mis en examen et écroué en France vendredi après son expulsion par la Turquie, rapporte Sud Ouest samedi 13 février.

L’homme avait été expulsé lundi par Ankara dans le cadre du “protocole Cazeneuve”. Cet accord de coopération, du nom de l’ex-ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, a été signé en 2014 par les deux pays pour organiser le retour des djihadistes français aux mains des autorités turques.

Anthony Maurice a été mis en examen vendredi pour “association de malfaiteurs terroriste criminelle” puis placé en détention provisoire, selon une source judiciaire.

Le détenu s’est rendu en Syrie en 2014, où il a combattu avec plusieurs groupes djihadistes, dont un groupe associé au Front Al-Nosra (ex-branche syrienne d’Al Qaïda). 

Il faisait partie d’une filière jihadiste organisée depuis l’île de la Réunion qui avait été démantelée en juin 2015, quelques mois après son départ dans la zone irako-syrienne. Cette filière était dirigée par un Réunionnais, un prédicateur salafiste de 21 ans à l’époque surnommé “l’Égyptien” en raison de ses voyages dans ce pays, et accusé d’avoir incité plusieurs jeunes hommes à partir faire le djihad en Syrie. L’un de ces jeunes a ensuite été tué en Irak.

Depuis 2014, plus de 250 personnes ont été renvoyées en France depuis la Turquie en vertu du “protocole Cazeneuve”.

 

Source: Sud Ouest

Print Friendly, PDF & Email