La sociologue turque appelle le Ministre de l’Enseignement supérieur, Madame Vidal, à démissionner

Pinar Selek, sociologue et écrivaine turque, a écrit la lettre adressée à Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, publiée sur Mediapart dimanche 21 février.

Dans cette lettre Pinar Selek dénonce les dernières déclarations de Frédérique Vidal sur “l’islamo-gauchisme”. Le ministre a proposé de vérifier les établissements d’enseignement pour soutenir le djihadisme. Selon elle, les universités françaises ont une “gangrène” – l’islamo-gauchisme.

L’écrivaine turque rappelle qu’elle était accueillie par Frédérique Vidal dans le cadre du Programme PAUSE (Programme d’aide à l’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil), à l’Université Côte d’Azur: “En tant que ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, vous souteniez ce programme. Je pense que vous le soutenez encore. Tant mieux: vous soutenez les enseignant.es-chercheur.es qui ont fui la répression politique dans leur pays et qui ont besoin d’un espace de liberté pour continuer à poser des questions et à conduire leurs recherches.”

Or, Pinar Selek “est dans un cauchemar terrible” depuis les dernières déclarations du ministre sur “l’islamo-gauchisme”: “Votre discours réveille tout ce que j’ai vécu et tout ce que mes collègues en Turquie sont en train de vivre, sous l’islamo-fascisme. Je pense que tout.es les scientifiques exilé.es qui sont aujourd’hui accueilli.es par le Programme PAUSE sont entrés dans le même cauchemar, car elles-ils savent aussi très bien comment les libertés académiques se rétrécissent quand les pouvoirs politiques interviennent dans le champ scientifique avec la justification de la lutte contre le terrorisme.”

L’auteur de la lettre conseille à Frédérique Vidal de revenir publiquement sur ses propos ou démissionner.

 

Source: Mediapart 

Print Friendly, PDF & Email