Valérie Boyer: Je ne veux pas que les arméniens se sentent menacés en France

Valérie Boyer, sénatrice des Bouches-du-Rhône, a été l’invitée de Radio J vendredi 29 janvier où elle a abordé la question des arméniens en France:

“Je ne veux pas que les arméniens se sentent menacés en France, par exemple par des Loups gris” ou par des propos arménophobes comme cela a pu être le cas il y a quelques temps pendant le conflit du Haut-Karabakh, à Décines (Lyon), et encore récemment à Marseille où l’on déplore des tirs sur l’église arménienne du Prado. C’est important d’être à côté d’eux”. 

Selon elle, la guerre du Haut-Karabakh était asymétrique: “Le budget de l’Azerbaïdjan en termes d’armement est largement supérieur à celui de l’Arménie tout entière et c’est pourquoi le parlement français s’est honoré et le Sénat en premier, de reconnaître l’indépendance du Haut-Karabakh”.

«Je ne veux pas que les arméniens se sentent menacés en France»

« La guerre du Haut-Karabagh était totalement asymétrique »

 

Source: Chaîne Youtube de Radio J

Print Friendly, PDF & Email