Marc Fesneau: La reconnaissance du Haut-Karabakh n’est pas demandée par le gouvernement arménien

Le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, était l’invité d’Audition publique, sur Public Sénat, chaîne politique et parlementaire, lundi 11 janvier.

Marc Fesneau a répondu à la question de Valérie Boyer, sénatrice des Bouches-du-Rhône, “qu’a fait le gouvernement suite à la résolution votée par le Parlement?” Elle a souligné que la France envoyait de l’aide humanitaire en Arménie, mais aussi en Azerbaïdjan, “ce qui est hallucinant”, selon elle.

Marc Fesneau a répondu que “la reconnaissance du Haut-Karabakh n’est même pas demandée par le gouvernement arménien. Il nous semble qu’il faut d’abord tenir le cessez-le-feu parce que la première chose c’est que le conflit s’arrête. La deuxième chose, c’est d’essayer d’apporter de l’aide humanitaire. J’ai dû mal à trier l’aide humanitaire. J’imagine que si l’on envoie de l’aide humanitaire quel que soit l’endroit où on l’envoie, c’est en direction de la population”.

 

Source: compte Twitter de la chaîne Public Sénat

Print Friendly, PDF & Email