Représentant de l’Artsakh en France estime le patrimoine du Haut-Karabakh est menacé

Hovhannès Guévorkian, représentant du Haut-Karabakh en France, a accordé l’interview à l’émission Le Grand Témoin sur la radio Notre-Dame lundi 21 décembre. 

Hovhannès Guévorkian a abordé la question du patrimoine dans le Caucase: “Le patrimoine est vivant sur le territoire du Haut-Karabakh. Vous y trouverez plus de 10 mille monuments chrétiens qui sont éparpillés sur tout le territoire du Haut-Karabakh. Une partie de ces monuments sont en péril désormais se trouvant sous le contrôle des autorités azerbaïdjanaises.”

Il a remercié les sénateurs et les députés qui avaient voté la résolution sur la reconnaissance du Haut-Karabakh. Selon lui, “la reconnaissance du Haut-Karabakh est une manière de le protéger, de le mettre sous la protection internationale. Cette reconnaissance est aussi une sorte de certitude que chaque arménien du Haut-Karabakh aura le droit de revenir et de retrouver sa maison.”

 

Source: radio Notre-Dame

Print Friendly, PDF & Email