Ilham Aliev offre à Recep Tayyip Erdogan de partager son triomphe

Le chef d’Etat d’Azerbaïdjan et son homologue turc ont assisté jeudi 10 décembre à une parade militaire célébrant la victoire de Bakou sur Erevan dans le Haut-Karabakh, rapporte Le Monde.

Paul Tavignot, envoyé spécial du journal “Le Monde” s’est rendu à Bakou. 

Le journaliste rapporte que les présidents azerbaïdjanais et turc se sont retrouvés, mercredi 9 décembre, à Bakou pour célébrer la victoire de l’Azerbaïdjan dans le conflit du Haut-Karabakh. Jeudi matin, Aliev a convié Erdogan à une parade militaire qui a eu lieu sur l’avenue Neftchilar. 

Selon le journaliste, c’était une parade militaire d’ampleur inédite qui mettait en valeur l’arsenal de l’Azerbaïdjan. La Turquie y fait défiler deux escadrons de forces spéciales turques. Deux escadrilles ont survolé Bakou, dont l’une trace dans le ciel les trois couleurs du drapeau national. Les drones de combat israéliens et turcs ont également été présentés. Tous les trophées exhibés sont de conception soviétique et sortent d’usines russes. 

L’auteur de l’article note qu’avant de prendre l’avion pour Bakou, Recep Tayyip Erdogan a déclaré: “La victoire ne fera que renforcer notre foi dans le credo “deux nations, un peuple”. Paul Tavignot souligne que Recep Tayyip Erdogan a offert à Ilham Aliev un soutien sans précédent, tant sur le plan diplomatique que militaire.

Tavignot fait remarquer que bien Moscou ait sonné la fin des combats dans la nuit du 9 au 10 novembre, déployant immédiatement une force d’interposition composée de près de 2 000 soldats russes, la population azerbaïdjanaise perçoit la Russie comme l’alliée de l’Arménie. 

 

Source: Le Monde

Print Friendly, PDF & Email