Un photojournaliste français a été témoin du vandalisme arménien au Karabakh

Le photojournaliste français d’origine iranienne, Reza Deghati a publié sur Instagram des photos de la ville d’Aghdam détruite par les Arméniens, lundi 30 novembre.

“Le vandalisme lié aux objets culturels est inacceptable. Je l’ai vu dans de nombreux conflits. Ces derniers jours, j’ai vu des cimetières détruits, des mosquées transformées en granges et des maisons incendiées au Karabakh.

Les vaches étaient gardées dans une mosquée du XVIIIe siècle dans le village de Gyasi, dans la région d’Aghdam. Le bâtiment était rempli de bouse de vache. Avant de partir, les envahisseurs ont pris tout ce qui était possible et ont brûlé la mosquée”, a écrit le photographe, ajoutant que la restauration des villes et des villages prendra beaucoup de temps.

 

Source:  Instagram rezaphotography

Print Friendly, PDF & Email