Le président de l’Université de Strasbourg a exprimé ses condoléances aux victimes de la guerre au Karabakh

Le président de l’Université de Strasbourg, Michel Deneken, a exprimé ses condoléances aux étudiants, aux employés de l’Université franco-azerbaïdjanaise (UFAZ) à Bakou et aux familles des personnes touchées par l’agression arménienne, a fait savoir le site Web de l’Université franco-azerbaïdjanaise ce mardi 3 novembre.

Le Professeur Deneken s’est dit préoccupé par les victimes innocentes du conflit, qui ont souffert du bombardement arménien des villes résidentielles de Gandja et Barda.

“Nous espérons que la spirale de la violence cédera le plus tôt possible au dialogue et à la négociation qui apporteront une paix durable. Nous vivons des temps difficiles, et malgré la distance entre Bakou et Strasbourg, je tiens à vous assurer de mon soutien. A l’heure où certains d’entre vous souffrent de la guerre et de ses conséquences douloureuses et dramatiques, la France est à nouveau confrontée au terrorisme et à une pandémie”, a déclaré Michel Deneken dans son message.

Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’est intensifié le 27 septembre. Selon le droit international, le territoire du Haut-Karabakh appartient à l’Azerbaïdjan.

 

Source:  le site Web de l’UFAZ

Print Friendly, PDF & Email