Le président arménien a exigé d’invoquer la France et les États-Unis à la solution du problème du Karabakh

Le président arménien estime que le cessez-le-feu est de nature temporaire, par conséquent, le processus de règlement devrait être retourné au Groupe de Minsk de toute urgence, a rapporté Tass le samedi 14 novembre.

Le processus de résolution du conflit au Haut-Karabakh doit être retourné d’urgence au format du groupe de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a déclaré le président arménien Armen Sarkissian lors d’une réunion avec les chefs d’entreprises technologiques.

“Il existe un document sur un cessez-le-feu, mais il n’y a pas de groupe de Minsk. C’est la seule institution qui a de hauts pouvoirs pour résoudre le statut du Haut-Karabakh. Personne n’a changé ce format. Le statut n’a pas encore été déterminé, il ne s’agit que d’une trêve, le processus devrait donc être retourné au groupe de Minsk dans les meilleurs délais. Il est nécessaire de discuter de toutes les questions, de forcer l’Azerbaïdjan à revenir au Groupe de Minsk”, a déclaré Sarkissian.

Le 9 novembre, le président russe Vladimir Poutine, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et le Premier ministre arménien Nikol Pachinian ont signé une déclaration commune sur la cessation totale des hostilités au Haut-Karabakh.

 

Source: Tass (agence de presse russe)

Print Friendly, PDF & Email