Le photojournaliste français a partagé les photos de la ville d’Aghdam détruite par les Arméniens

Le photojournaliste français d’origine iranienne Reza Deghati a partagé une photo d’Aghdam sur Twitter dimanche 22 novembre, comparant la ville à la ville japonaise d’Hiroshima après le bombardement atomique.

“Agdam, ville des martyrs. J’étais là après le massacre de Khodjaly. C’était une ville magnifique et prospère. Aujourd’hui, j’ai vu une ville fantôme qui ressemblait à Hiroshima après le bombardement atomique.

Après 29 ans d’occupation, les troupes arméniennes ont été forcées de rendre la ville aux Azerbaïdjanais”, a déclaré le photographe sur son compte Twitter.

Depuis le 23 juillet 1993, la ville est sous le contrôle de la République non reconnue du Haut-Karabakh. Le 20 novembre 2020, suite aux résultats de la guerre du Karabakh en 2020, la République d’Arménie a renvoyé la ville d’Aghdam et la région d’Aghdam sous le contrôle de République d’Azerbaïdjan.

 

Source: Twitter REZAphotography

Print Friendly, PDF & Email