La France restreint l’entrée des citoyens géorgiens

La France admettra ses citoyens, ainsi que des étrangers travaillant dans des missions diplomatiques et des organisations internationales, rapporte Sputnik Georgia mardi 10 novembre.

Des restrictions ont été imposées à l’entrée depuis la Géorgie et d’autres pays membres de l’espace Schengen en dehors de l’UE.

À partir du 11 novembre, seuls les citoyens du pays sont admis en France, ainsi que leurs conjoints et enfants, citoyens d’un État membre de l’UE qui ont un passeport valide et une résidence permanente en France. En outre, le titulaire d’un passeport officiel – un citoyen étranger travaillant dans une mission diplomatique ou consulaire, ou dans une organisation internationale ayant un siège ou un bureau en France, ainsi que leurs conjoints et enfants, etc. peuvent venir.

De plus, tout passager doit présenter une déclaration attestant qu’il ne présente pas de symptôme d’infection au covid-19. Une version imprimée ou numérique de la déclaration doit être fournie à la compagnie de transport avant d’utiliser le billet de départ. Outre les documents usuels, elle doit également être présentée au contrôle aux frontières intérieures de la France.

Le non-respect de cette consigne peut entraîner le refus d’embarquement de la compagnie aérienne et, en dernier ressort, l’interdiction d’entrer en France lors du contrôle aux frontières.

Selon le ministère des Affaires étrangères, à partir du 11 novembre, toute personne souhaitant entrer en France doit avoir une réponse au test PCR réalisé dans les 72 dernières heures. Ce test peut être requis lors de l’embarquement dans un avion.

La Géorgie a repris ses vols à Paris en juillet dernier.

 

Source: Sputnik Georgia

Print Friendly, PDF & Email