Conflit au Haut-Karabakh: Agdam, ville fantôme reprise par l’Azerbaïdjan

Après le cessez-le-feu dans la région du Haut-Karabakh, l’Azerbaïdjan reprend progressivement possession des terres perdues face à l’Arménie dans les années 1990. Parmi elles, la ville fantôme d’Agdam, surnommée le Hiroshima du Caucase.

Les journalistes de France 24, Ludovic de Foucaud, Hussein Assas et Catherine Norris-Trente ont réalisé le reportage à Agdam, diffusé samedi 28 novembre.

“Agdam est une ville tellement détruite, qu’elle est parfois surnommée le Hiroshima du Caucase. Forte de 40 mille habitants à la fin des années 90 est aujourd’hui fantomatique. A une demi-heure de route de Stepanakert, Agdam a été un bastion azerbaïdjanais. Cette ville revêtait une importance stratégique. Pendant le premier conflit au Haut-Karabakh, il y a 30 ans, c’est d’ici que l’armée azerbaïdjanaise pilonnait les positions des forces arméniennes dans les montagnes du Haut-Karabakh non-loin. Quand cette ville est tombée en 93, cela a marqué un tournant dans la guerre. La défaite a poussé les habitants vers l’exode. Aujourd’hui, les déplacés reviennent et découvrent des bâtiments détruits”, affirme l’équipe de journalistes.

Les journalistes ont rencontré les déplacés azerbaïdjanais, parmi lesquels, Kazimov Mehmetoglu, membre du parti du Nouvel Azerbaïdjan, qui s’indigne que les arméniens ont détruit tout à Agdam, qui était, à l’époque, une belle ville moderne. 

Les journalistes soulignent qu’avant de reconstruire, il faut sécuriser. Comme les autres provinces reprises par l’Azerbaïdjan, Agdam est truffé de mines. 

Idriss Ismayilov, chef d’Etat-major opérationnel, ANAMA (Azerbaijan National Agency for Mine Action) rapporte qu’environ 4500 mines anti-personnels, 2500 mines antichars et 750 autres types de bombes qui n’avaient pas encore explosé, ont été neutralisées.

L’Azerbaïdjan évalue les dégâts subis dans les territoires repris à plus de 100 milliards de dollars et prépare des poursuites dans le but d’obtenir des compensations de la part de l’Arménie.

Conflit au Haut-Karabakh : Agdam, ville fantôme reprise par l'Azerbaïdjan

 

Source: chaîne Youtube de France 24

Print Friendly, PDF & Email