Un journaliste français blessé au Karabakh remercie Macron

Allan Kaval, journaliste du quotidien français Le Monde, a été blessé lors du bombardement de Martuni par les forces armées azerbaïdjanaises, selon le portail d’information arménien Armenpress.

Allan Kaval a écrit sur sa blessure à Martuni (une ville du Haut-Karabakh) sur sa page Facebook. Le journaliste a remercié le personnel de l’hôpital Stepanakert qui l’avait aidé et le président français Macron, qui avait parlé publiquement de l’incident et avait fait tout son possible pour sauver les journalistes.

Source: portail d’information arménien «armenpress.ru»

Print Friendly, PDF & Email