Responsables azerbaïdjanais: “La France n’est pas un honnête courtier”

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Jeyhun Bayramov, lors d’une réunion avec des représentants du Groupe de Minsk de l’OSCE, a déclaré que la partie azerbaïdjanaise n’est pas satisfaite du processus de négociation.
Les responsables azerbaïdjanais affirment que la France ne peut pas être un intermédiaire honnête, rapporte Catherine Norris-Trent (correspondante de France24).
Le président français Emmanuel Macron a critiqué le rôle de la Turquie dans le conflit, ce que les responsables azerbaïdjanais interprètent comme le soutient de l’Arménie.

Le Groupe de Minsk de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) a été créé en 1992 pour résoudre le conflit du Haut-Karabakh.
Le groupe pour le règlement du conflit comprend: les États-Unis, la Russie et la France.
L’Arménie et l’Azerbaïdjan se disputent au sujet du Haut-Karabakh depuis des décennies. Le Haut-Karabakh est situé sur le territoire de l’Azerbaïdjan, mais depuis plus d’un quart de siècle, il est sous le contrôle des forces ethniques arméniennes, soutenues par l’Arménie.
De violents combats ont éclaté dans la région le 27 septembre et c’est la pire escalade des hostilités depuis 1994.

Source: france24.com

Print Friendly, PDF & Email