Les diplomates français et géorgiens ont dû trouver des excuses pour la “carte pro-arménienne”

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez a publié une photo de soutien à l’Arménie et à l’Artsakh sur les réseaux sociaux.
“J’avais promis de ne jamais abandonner l’Arménie et Artsakh”, – a tweeté Wauquiez.
Cela serait passé inaperçu s’il n’y avait pas eu l’une de ses photographies publiées avec une carte de l’Arménie, qui, avec d’autres régions, montre la région géorgienne de Samtskhe-Javakheti avec une population à majorité arménienne faisant partie de l’Arménie.
Le post a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux géorgiens.
Le ministère géorgien des Affaires étrangères a dû trouver des excuses pour la publication, dont le représentant a déclaré que la carte n’avait rien à voir avec la position officielle de la France.
«Le ministère des Affaires étrangères de Géorgie et l’ambassade de Géorgie en République française ont contacté les collègues français, notamment avec le bureau du chef de la province Auvergne-Rhône-Alpes.
L’information a été publiée sur les pages de Facebook et Twitter du président de cette région, Laurent Wauquiez, accompagnées de photographies qui montrent une carte où une partie du territoire de la Géorgie est attribuée à l’Arménie.
La carte est activement utilisée par “l’organisation nationaliste” opérant en France et n’a rien à voir avec la position officielle de la France”, – a écrit l’attachée de presse du ministère géorgien des Affaires étrangères Mari Narchemashvili sur les réseaux sociaux.

Print Friendly, PDF & Email