Les Arméniens et partisans du groupe terroriste PKK ont protesté contre l’opération lancée par l’Azerbaïdjan pour libérer ses territoires sous occupation

Lundi 19 octobre à Paris, les Arméniens et partisans du groupe terroriste et séparatiste PKK ont protesté ensemble contre l’opération lancée par l’Azerbaïdjan pour libérer ses territoires sous occupation, selon TRT Français.

Au cours de la manifestation organisée à l’initiative du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF), les participants ont protesté contre l’usage par l’Azerbaïdjan de son droit de légitime défense face aux agressions arméniennes.

Les partisans du groupe terroriste PKK ont aussi participé à la manifestation avec des chiffons symbolisant le groupe terroriste.

Les responsables du CCAF ont accusé le président français Emmanuel Macron d’avoir laissé seule l’Arménie.

Les manifestants qui ont scandé des slogans contre le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président azerbaïdjanais Ilham Aliev, ont appelé la communauté internationale à intervenir contre la Turquie et l’Azerbaïdjan.

Selon Wikipedia, le PKK (organisation terroriste “Parti des travailleurs du Kurdistan”) et L’A.S.A.L.A. (groupe armé terroriste “Armée secrète arménienne de libération de l’Arménie”) ont signé conjointement plusieurs attentats notamment en 1980 contre le bureau des Turkish Airlines à Rome et contre le consulat de Turquie à Strasbourg.

Le conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie s’est intensifié le 27 septembre. Selon le droit international, le territoire du Haut-Karabakh appartient à l’Azerbaïdjan.

 

Source: TRT Français (chaîne d’information en continu publique turque); Wikipedia

Print Friendly, PDF & Email