Ilham Aliev : “Nous n’avons jamais délibérément visé des civils” dans le Haut-Karabakh

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliev, s’est entretenu mercredi 14 octobre avec France 24 depuis Bakou au sujet du conflit qui voit s’affronter Bakou et Erevan dans le territoire disputé du Haut-Karabakh. Assurant que l’armée azerbaïdjanaise n’avait jamais “délibérément” visé de civils dans cette enclave à la population majoritairement arménienne, il accuse Erevan d’installer à dessein des équipements militaires dans des zones habitées. Il affirme que les forces arméniennes “violent chaque jour” le cessez-le-feu récemment signé entre les deux parties après des négociations conduites sous l’égide de Moscou. Le dirigeant estime par ailleurs que l’application du cessez-le-feu récemment signé entre les deux parties dépend du “comportement arménien” et que l’information selon laquelle la Turquie serait militairement impliquée dans le conflit est fallacieuse. 

Ilham Aliev met en garde les forces arméniennes, les exhortant à ne plus “essayer de reconquérir des territoires libérés”, afin d’éviter un “bain de sang”. Il nie toute implication militaire turque directe, reconnaissant cependant l’efficacité des drones turcs achetés à Ankara et déployés par Bakou. Il se réjouit enfin de la neutralité du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, et de ses échanges réguliers avec Paris, qualifiant sa dernière conversation avec le président Emmanuel Macron de “très positive”.

 

Source: France 24 (chaîne de télévision française d’information internationale en continu)

Print Friendly, PDF & Email