Habitants de Stepanakert ne quittent pas la ville malgré les hostilités

Les envoyés spéciaux de France 24, Tarek Kai et Luke Shrago, sont allés à la rencontre des gens à Stepanakert, la capitale du Haut-Karabakh, rapporte la chaîne de télévision, vendredi 23 octobre.

Des milliers de personnes ont fui leurs maisons après le déclenchement des hostilités au Haut-Karabakh. Néanmoins, malgré le fait que la ville soit déserte et que les hostilités se poursuivent, certains habitants ont décidé de rester et de continuer à vivre dans leur «pays natal».

À Stepanakert, capitale fantôme du Haut Karabakh, des habitants restent malgré la guerre

Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’est intensifié le 27 septembre. Du point de vue du droit international, le territoire du Haut-Karabakh appartient à l’Azerbaïdjan.

 

Source: France 24 (chaîne de télévision française d’information internationale en continu)

Print Friendly, PDF & Email