“Frappons les gazoducs et les oléoducs” – un écrivain français d’origine arménienne menace l’Azerbaïdjan

“La Reconnaissance, nous l’obtiendrons comme tous le disent en Arménie par nos propres vertus guerrières. Et puis frappons les gazoducs et les oléoducs à titre d’avertissement, dès le lendemain les pompiers seront sur place; et s’ils tergiversent ce sont les plateformes qui disparaîtront, plongeant l’Azerbaïdjan dans le chaos pour 10 ans”, – question-armenienne.blogspot.com cite les phrases de l’écrivain français d’origine arménienne Samuel Tilbian.

Le portail Internet souligne les paroles de Tilbian:

“Nous avons en effet subi une nouvelle fois une agression des barbares turco-islamistes. Et cela dans l’indifférence totale des puissances soucieuses de préserver des intérêts sordides. Puissances qui ne sont pas privées d’intervenir en Irak, en Libye, en Syrie, au Mali…

Qui ne sont pas privées d’intervenir à la frontière israélo-libanaise, en Yougoslavie puis en faveur du Kosovo…

N’attendons rien des ces puissances rivales, dont se joue le sultan en herbe”, – l’arménien fait allusion au président turc Erdogan.

Dans ses publications, Samuel Tilbian qualifie Garéguine Njdeh, doctrinaire du nazisme à l’arménienne, de « grand théoricien arménien ».

Selon Wikipedia, Garéguine Njdeh a collaboré avec les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. En Arménie c’est un héros national.

Source: question-armenienne.blogspot.com

Print Friendly, PDF & Email